Accueil > Bibliothèques Autour du Monde > Inde > 2013 : La foire aux livres de Kolkata

2013 : La foire aux livres de Kolkata

Kolkata Book Fair

vendredi 10 janvier 2014, par Sylvie Terrier

La foire aux livres de Kolkata = Kolkata Book Fair, 2013

Je me rends à la foire en bus. Direction Aéroport puis traversée des quartiers nouveaux, déjà dégradés alors qu’ils sortent à peine de terre. D’immenses panneaux publicitaires ponctuent le trajet, mon regard s’y attarde entre deux pans d’autoroutes inachevées.

Je suis impatiente d’aller à cette foire aux livres, la plus importante de l’Inde, en ce sens qu’elle est une foire ouverte au public, avec des invités d’honneur, des pavillons étrangers, des conférences, des éditeurs de jeunesse et non pas un lieu de vente réservé à des distributeurs. En anglais, le terme adéquat est trade fair . D’après Wikipedia, la foire aux livres de Calcutta arrive en troisième position mondiale après la foire de Frankfurt et celle de Londres ( Frankfurt Book Fair et London Book Fair).

La première foire aux livres de Calcutta s’est tenue en 1976. Elle a été créée par un groupement le Kolkata Publishers’ and Booksellers’ Guide. Elle se déployait autrefois sur l’immense aire du Maidamau en cœur de la ville. L’ambiance et le monde devait y être exceptionnels. Son déménagement en périphérie a du décevoir plus d’un calcuttan.

S’y rendre n’est en effet pas aisé, en partir encore plus, les bus sont bondés et en nombre insuffisant, des embouteillages monstres se forment en fin de journée dans toute la ville, quelques soit le quartier. Oui aller à la foire relève d’un vrai défi !

La 37ème Book Fair a été inaugurée le 26 janvier. Elle a ouvert ses portes au public jusqu’au 10 février. Le pays invité d’honneur était le Bangladesh.

Les statistiques font état de 1.9 million de visiteurs. Les pavillons étrangers que j’ai relevés sont la Grande Bretagne, l’Italie, le Vietnam, la Chine, Israël et la Costa Rica. Cette année 2013 était aussi l’occasion de fêter les 100 ans de la naissance de du prix Nobel de Littérature Rabindranath Tagore et de mettre à l’honneur écrivains, artistes et musiciens. De nombreuses tables rondes étaient organisées avec débats et échanges en anglais et bengali. Très animées pour certaines, avec une sous représentation féminine flagrante.

L’entrée à la foire était libre et gratuite ainsi qu’à toutes les conférences.
Adresse : "Milan Mela" near Science City on E.M.Bypass.

Que retenir de cette visite ?
-  Son attrait : le public a répondu présent. Il est en majorité jeune (étudiants), les familles se sont aussi déplacées, il est facile de repérer également un public de lettrés.
-  Son contenu : des livres, beaucoup de livres que le public feuillette et manipule. Le numérique est très peu représenté. La foire est avant tout une vitrine pour les éditeurs de livres papier, des beaux arts aux livres techniques, avec toujours un sous représentation nationale des éditions pour la jeunesse. La plupart des stands sont en langue bengali.
-  Les tables rondes, les rencontres avec les auteurs attirent un public d’habitués, plus âgés que la foule qui sillonne les travées.
-  Petite critique : les marchands de boissons, beignets et friandises sont un peu trop envahissants à mon gout. Par contre bravo pour les berlingots d’eau minérale distribués gratuitement aux visiteurs.
-  La foire cherche à mettre en avant l’artisanat local : peintures, objets décoratifs divers, art tribal. Ces exposants ne disposent que du sol pour exposer leurs produits. Ils pourraient bénéficier eux aussi de petits stands, ou être rassemblés sous un canopée unique et seraient ainsi mieux valorisés.
-  Le pays invité d’honneur présente ses livres et développe aussi un intéressant volet économique et éducatif.
-  Il y a une réduction spéciale foire pour l’achat de livres, entre 5 et 10 %.

A l’année prochaine Kolkata book fair !