Accueil > Bibliothèques Autour du Monde > Inde > 2005 : Trivendrum, Inde du sud

2005 : Trivendrum, Inde du sud

A l’abri des bruits de la ville

dimanche 11 juin 2006, par Sylvie Terrier

Adresse : Alliance Française de Trivandrum
Sudharsana, Forest Office Lane
Vazhuthacaud Trivandrum
Kerala India

E mail : aftculture@afindia.org

Site internet : www.afindia.org/trivandrum
Directeur : José-Marie Cortès

JPEG - 27 ko
Alliance Française de Trivendrum

L’Alliance Française se trouve sur l’une des collines de Trivandrum. C’est une belle villa à deux étages, bien ombragée. L’ensemble est simple, paisible, accueillant.

La bibliothèque se trouve au premier étage mais alors que vous montez les marches, vous voici arrêté par de splendides photos noir et blanc d’Alain Danielou prises en Inde dans les années 1935-1955. Les clichés sont saisissants, ils montrent une Inde immuable, fascinante, que l’on peut encore rencontrer aujourd’hui.

Au premier étage se trouve une salle de lecture avec des tables et des chaises, un ordinateur paramétré vers des liens utiles de sites web (Bibliothèque virtuelle du FIRC ; BPI ; Principaux quotidiens en ligne), un présentoir de périodiques, une vitrine de présentation des nouveautés et la suite de l’exposition de photos.
Il fait chaud car les ventilateurs sont à l’arrêt. Les coupures de courant sont fréquentes à Trivandrum. Une jeune fille m’accueille et m’indique sur le côté l’entrée de la bibliothèque.

Je suis reçue par Rani qui m’invite avec un magnifique sourire à prendre place.
La conversation se place tout de suite sur le terrain professionnel. Mon interlocutrice connaît bien son métier et semble très motivée.

Pour la première fois depuis que je visite des bibliothèques en Inde je découvre un système organisé : The French Libraries Network in India. Un réseau de 9 bibliothèques auquel il faut rajouter 6 autres bibliothèques participantes, dont la bibliothèque de Trivandrum.

Ce réseau propose un catalogue en ligne, pour le consulter :
www.France-in-india.org/virtual-library
Le tout est piloté par le FIRC (French Information Ressource Center) à New Delhi, dirigé par une bibliothécaire chevronnée, Agnès Macquin.
E-mail du FIRC : france@fircdel.com

Certaines de ces bibliothèques comme celles de Chenai ou de Dehli proposent de véritables médiathèques. Celle de Trivandrum reste modeste avec ses 2000 livres et ses 200 membres. Il faut dire que la communauté française est pratiquement inexistante dans cette ville (5 % d’étrangers tous pays confondus) et que la bibliothèque est surtout fréquentée par les étudiants.

Alors les missions de cette bibliothèque ?
-Proposer une information sur la culture et la langue française, c’est à dire un Centre d’Information sur la France Contemporaine, avec une spécialisation dans le domaine du cinéma, de la littérature et de la gastronomie. Le souhait du réseau est également d’augmenter le nombre de livres en anglais afin de permettre à un plus grand nombre d’usagers de faire connaissance avec la France.

- La sélection et l’achat des livres sont centralisés à Dehli, au FIRC, qui envoie ensuite les livres en lots aux différentes bibliothèques du réseau. Les bibliothécaires peuvent faire des suggestions. Les livres arrivent « nus », c’est au responsable bibliothécaire d’effectuer le catalogage informatique (logiciel Paprika), la cotation et l’équipement.

- Tous les trois mois, la bibliothèque reçoit un fonds tournant, des livres de tous les horizons, BD, aussi bien qu’ouvrages de poésie.

J’ai ainsi eu le plaisir de retrouver Ingrid Carven de Jean Jacques Schuhl ; L’usage du monde de Nicolas Bouvier ; Les fruits de la passion de Daniel Pennac ; une très jolie collection de BD format 13x10, collection (Treize étrange) chez Milan avec des ouvrages de Christian Cailleaux qui, me dit la bibliothécaire a séjourné tout près de Trivandrum pour trouver l’inspiration de sa prochaine BD.

- Une formation à Dehli, une fois tous les deux ans permet aussi aux bibliothécaires d’améliorer leurs compétences.
Des animations sont aussi proposées par le CIRC, en relation avec l’ambassade de France en Inde. Les bibliothèques ne disposent pas de budget propre mais sont libres d’organiser d’autres animations en fonctions des opportunités sur place ou du programme culturel de l’Alliance.

Le fonds est en accès libre :
- Cinq étagères de livres pour enfants mais renommés « livres en Français facile ». Une bonne idée pour permettre aux jeunes étudiants de prendre plaisir à lire notre langue.
- Des documentaires, avec une forte présence d’ouvrages sur le cinéma et la France présentée d’un point de vue touristique, littéraire, historique, sociologique, linguistique et gastronomique.
- Une belle collection de BD (environ 300 titres)
- 500 romans
- 200 documents audiovisuels (CD, video, CD rom) dans une armoire fermée.

Cotisations :
Membre : 450 roupies pour 1 an (9 euros)
Etudiant : 100 roupies pour 1 an (2 eurso)
Prêts : 4 livres ou 3 livres et un document audiovisuel

Rani m’explique que l’objectif du réseau est de professionnaliser ses responsables, qu’un budget plus important serait souhaité, que l’idée d’une spécialisation fait son chemin. Spécialisation qui serait en résonance avec l’endroit : architecture à Chandigarh, tourisme et gastronomie à Trivandrum ou à Goa.

Rani me montre aussi ses propres initiatives pour promouvoir la bibliothèque. Ancienne journaliste elle propose chaque samedi dans le journal un sélection de nouveautés disponibles à la bibliothèque. Elle recueille aussi les articles de journaux parus sur la bibliothèque et les consigne dans un press book soigneusement daté.

Avec des moyens limités, elle parvient à faire de la bibliothèque un petit monde ou la rigueur et les connaissances bibliothéconomiques font loi. Une courageuse entreprise menée avec beaucoup de détermination.

JPEG - 31.4 ko
Trivendrum, librairie de gare