Accueil > Bibliothèques Autour du Monde > Corée > 2005 : Ulsan, Corée du sud

2005 : Ulsan, Corée du sud

Cérémonie du thé et bibliothèque

lundi 19 juin 2006, par Sylvie Terrier

La bibliothèque municipale de Ulsan
350-5 Bukjeodng-dong Jung- gu
Ulsan Korea

Tel : +82 52. 243.8406
www.usjl.or.kr

Ulsan n’est pas citée dans les guides touristiques. C’est une ville industrielle, la ville du fabriquant d’automobiles Hundai. Elle se trouve à environ 80 kilomètres de Busan.

JPEG - 36 ko
Ulsan, une ville tout en couleurs

Pourtant nous y séjournons huit jours, prenant le temps de découvrir et de vivre au rythme de la vie coréenne.

Par une belle après-midi ensoleillée, le hasard nous plonge en pleine cérémonie du thé. Elle a lieu à l’intérieur d’un jardin où siège une ancienne demeure de notable. Magnifique demeure en bois sombre, avec son grand parvis abrité sous lequel on s’assoit pour regarder la pluie tomber.
Sur la pelouse d’un vert acide des danseuses en vêtements traditionnels effectuent une danse lente, tandis que sur les marches d’escaliers recouvertes de tissu blanc, un groupe de musiciens en habits rouge carmin jouent une musique traditionnelle.

Tout autour de la pelouse, à l’abri de haut-vent de toile blanche, des femmes assises dans d’immenses robes posées comme des tulipes. Elles papotent gaiement, une minuscule tasse de thé entre les doigts. Nous sommes aussitôt invitées ma fille et moi à rejoindre un groupe de dames, toutes d’âge mûr, qui nous initient à l’art de boire le thé en trois fois, la main posée sous le bol.

Devant nos yeux étonnés et nos papilles en éveil, elles disposent d’étonnantes douceurs, bonbons au pollen et au miel, palets à la cannelle, friandises au thé et autres délices, étranges et mystérieux...

En fait, ma fille et moi allions à ... la bibliothèque, un bâtiment dont on aperçoit du jardin les murs clairs et l’architecture moderne.
Sur le parvis, un bibliobus est stationné. En Corée, le mot bibliobus est traduit en anglais par Traveling Library : la bibliothèque voyageuse.

L’intérieur de la bibliothèque est clair, les portes non pas en fer mais en verre. On aperçoit dans la bibliothèque des enfants accompagnés de leurs parents en train de lire. Les bibliothécaires ne sont pas effrayées par ma venue (peut être aussi parce que je suis accompagnée d’un enfant ) et appellent une collègue qui parle anglais. Celle-ci m’offre même un guide d’information traduit en anglais et qui va me fournir des précisons très utiles.

JPEG - 24.2 ko
A la bibliothèque

- Historique :
La Jungboo Libray de Ulsan a ouvert ses portes au public dans le bâtiment actuel en 1999, mais sa création date de 1984.

- Ses missions :
Etre un centre de diffusion de l’information et de la culture.
Développer les activités de la bibliothèque pour instaurer un développement durable de la lecture.
Participer au développement de la culture locale

- Heures d’ouverture :
Du mardi au samedi : de 9h à 18 heures
Dimanche : de 9 à 17 h
Fermée le lundi
Soit : 53 heures hebdomadaires

- Conditions d’inscription : gratuité pour tous

- Prêts : 3 livres pour 2 semaines. La bibliothèque dispose d’un fonds important de documents multimédia, mais ils doivent êtres consultés sur place.

Rez-de-chaussée : Salle pour handicapés avec des PC adaptés et une impressionnante collection de livres en braille.

Bibliothèque des jeunes.
L’accueil est très chaleureux, le personnel féminin et jeune.
Le mobilier de la section jeunesse tout comme le reste de l’établissement reste fonctionnel avec des tables et des étagères de bois vernis. Le fonds de livres est important : albums, documentaires, contes, romans. La classificaion utilisée est la Classification Dewey + une couleur propre à chaque classe ( exemple orange = littérature : chez les enfants comme chez les adultes)

Ma fille découvre toute la série Max et Lili... en coréen. « Ce n’est pas grave, je m’en souviens » me dit-elle, ravie. Et c’est vrai que moi aussi je me régale en retrouvant les albums de nos auteurs et illustrateurs français.

Premier étage : Prêt adulte et salle de périodiques et journaux. Comme à Busan, la bibliothèque des adultes est majoritairement fréquentée par les étudiants.
Bien que la section propose une belle collection de fictions, ils préfèrent emprunter des documentaires ou simplement fréquenter la bibliothèque pour étudier.

Les animations pour la jeunesse :
- Des animations lecture pour les enfants des classes primaires, ainsi qu’une initiation à l’utilisation de la bibliothèque, au choix de livres et aux ressources documentaires.

- L’Heure du conte, le dernier mercredi du mois : contes traditionnels et ateliers créatifs.

- Des jeux de quiz autour d’une sélection de livres, l’activité s’étend sur un mois.

Deuxième étage : Salle de référence

Troisième étage : Salle multimédia
Une belle salle, récemment aménagée, de couleur saumon. On découvre deux grandes télévisions avec des banquettes, 14 postes Internet, plusieurs postes individuels pour visionner des K7 vidéo, 10 postes pour visionner les E book, DVD, CD-rom ; 4 postes pour les CD. Au total, 7000 documents disponibles, à consulter sur place.

En Corée, comme à Hong Kong ou en Chine, toutes les bibliothèques fonctionnent selon les mêmes règles. Vous en visitez une, vous avez les clefs pour les comprendre toutes. L’organisation en réseau fonctionne partout, le fait d’être membre permet la fréquentation de l’ensemble, le catalogue est partagé.

Pour ma part, j’apprécie beaucoup l’aide des collègues bibliothécaires, utile pour éviter les contresens et passionnante dans l’échange de nos points de vue de "bibliothécaires du monde".

Alors pour résumer la psychologie des bibliothécaires autour du monde : les Indiens sont curieux et bientôt ce sont eux qui vous posent les questions. Les Chinois ne parlent pas anglais et vous devez vous débrouiller tout seul. Les Coréens se plient en quatre pour vous aider mais n’osent pas aller au-delà, ils ne vous posent aucune question en retour. Les Malais vous parlent très librement et vous laissent leur E-mail. Et les Japonais ?

Réponse dans l’article sur le Japon...

JPEG - 62.9 ko
Le marché à Ulsan